Apollonia

15/04/2018

L'homme amoureux lit l'histoire à travers les ruines romaines, et y découvre la voix de sa bien aimée, écrite entre les lignes du lieu.

Ma bien aimée

C'est en parcourant les ruines romaines que j'ai trouvé les preuves de notre amour. En regardant par une ouverture d'une muraille, qui nous projette vers le ciel, j'ai pu y lire :

Lucarne défiant l'érosion des souffles lointains,
Elle nous dit qu'il y eut au règne des Romains,
Un architecte qui prit soin de chacun des siens.
Pourtant, débarquant des eaux, point de Pharisiens.

Historiens d'aujourd'hui en font une hérésie,
Méprise, car en Apollonie, nul ennemi,
Croient-ils que les combats parvinssent jusqu'ici ?
Ils n'y voient que des ruines, des pleurs et des cris.

Gardant son secret, l'architecte crayonna,
Une légende sur les pierres que nul ne trouva :
"Un jour, un homme, en ce lieu, trouvera sa foi,
Nul ne peut dire le jour mais je sais qu'il viendra,

A son premier pas, le passé s'effondrera,
A son premier mot, un ciel rouge s'ouvrira,
L'ère des passions et des cœurs enflammés sera
Le destin de tous les deux enfants d'Apollonia. "