Faire-part pour Davina

24/05/2020

Texte publié avec accord préalable

Au sein d'un faire-part traditionnel, présentant un mot introductif indiquant le prénom, le poids, la date, ... un texte additionnel a été écrit :

Le temps passe, comme il est prétendu,
Le passé, irréversiblement, serait donc perdu,
Mais si le temps passait, il ne serait déjà plus.
Comme son Auteur, il est et il sera, autant qu'il fut.

S'écoule l'idée que le temps se hâte quand l'âge se fait,
Nos enfants semblent grandir plus vite qu'il n'est.
Est inaccessible ce que l'Auteur a pour secret.
L'instant vécu, restera celui où l'enfant naît.

Et puisque que le miracle fut, qu'il est et qu'il sera,
Demain s'orne désormais d'un nouveau prénom : Davina